Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pascal CA DIONNET

L’Intelligence Artificielle (l’IA), un futur cauchemardesque ou rempli de bonnes promesses ?

L’Intelligence Artificielle (l’IA), un futur cauchemardesque ou rempli de bonnes promesses ?

L’Intelligence Artificielle (l’IA), un futur cauchemardesque ou rempli de bonnes promesses ?

La réponse est dans l’utilisation : éthique ou non.

Des chatbots aux voitures autonomes, la mise en œuvre plus répandue d'applications d'intelligence artificielle est en train de transformer l'industrie et la société, apportant des avantages tels qu'une efficacité accrue, de nouveaux produits et moins de tâches répétitives. Les technologies d'intelligence artificielle devraient accroître de manière notoire la rentabilité des entreprises.

Les entreprises sont confrontées à de nouveaux scénarios de responsabilité et à de nouveaux défis à mesure que la responsabilité passe de l'homme à la machine. Dans le même temps, l’inter-connectivité croissante signifie que la vulnérabilité des machines automatisées, autonomes ou à auto-apprentissage face aux pannes ou aux cyber-actes malveillants ne fera qu'augmenter, de même que le potentiel de perturbations et de pertes à grande échelle, en particulier si des infrastructures critiques sont impliquées.

AI devrait améliorer la sécurité dans le secteur de la mobilité. On estime que cela pourrait contribuer à réduire le nombre d'accidents de la route jusqu'à 90%, mais soulèverait également des questions de responsabilité et d'éthique en cas d'incident. L'utilisation de l'IA dans le secteur de la santé pourrait éradiquer de nombreuses maladies incurables et aider à dispenser des soins dans des régions éloignées, mais pourrait également avoir une incidence sur la confidentialité des données et les droits des patients.

L’IA reste un sujet souvent très obscur pour la plupart des gens qui génère bien des questionnements et des inquiétudes. Les machines pourraient-elles devenir plus intelligentes que l’homme et pourraient-elles prendre le pouvoir ? Tout est possible ! C’est en fonction de cette crainte réelle qu’il est indispensable de définir une gestion encadrée et responsable du développement de l’Intelligence Artificielle en prenant en compte impérativement les thèmes suivants :

  1. Éthique,
  2. Transparence,
  3. Responsabilité,
  4. Régulation et Contrôle,
  5. Impacts sociaux économiques,
  6. La manière de l’Implémenter.

Projetons-nous en 2040, j’ai 76 ans l’Intelligence artificielle est partout. Les véhicules autonomes sont sur les routes et dans les cieux. Les emplois dans le commerce de détail et les services ont été remplacés par l’automatisation. La fabrication est presque exclusivement gérée par des robots. Le secteur financier et bancaire est géré par des algorithmes automatiques. Les machines intelligentes ont pris en charge de nombreuses tâches dans le secteur de la santé. Les gouvernements et l'industrie de la défense utilisent couramment l'IA dans leurs opérations.

Néanmoins, il y a d'autres raisons de s'inquiéter de l'impact de l'IA et de l'avenir de l'humanité au-delà de la perte d'emploi et de l'automatisation. Les questions ci-dessous ne visent pas à susciter la peur ou l'hystérie, mais plutôt à encourager la discussion et des politiques proactives visant à maximiser les bénéfices de l'IA tout en minimisant les risques pour la société.

- Quels sont les principes éthiques et moraux que nous, humains, souhaitons transmettre à l'IA? 

- À quelles valeurs humaines voulons-nous que les machines intelligentes adhèrent ?

- Les humains et l'IA vont-ils collaborer (humains + IA) ou se faire concurrence (humains contre AI) ?

- Est-ce que l'humanité utilisera l'IA pour le bien ou pour le mal ?

- Verrons-nous un monde rempli d'espoir, de compassion et de coopération, d'avidité et de destruction ?

- Quelles réglementations et quelles politiques publiques sont nécessaires pour limiter la possibilité d'un avenir dystopique ?

Autant de questions que nous devons nous poser maintenant et certainement tous ensemble.

C'est à nous, ici et maintenant. C'est notre devoir éthique et notre responsabilité morale ! Nous pouvons tous participer d'une manière ou d'une autre à cet important processus en tant que leaders, innovateurs et citoyens de notre planète.

Avec l'IA, « un changement majeur est à venir ».

La nécessité de créer une IA bénéfique plutôt qu’incontrôlable est au cœur du débat.

Pour le moment, le plus gros danger de l'intelligence artificielle reste ... l'HOMME !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article