Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pascal CA DIONNET

Où en-êtes-vous avec votre Ikigai ?

Où en-êtes-vous avec votre Ikigai ?

Où en-êtes-vous avec votre Ikigai ?

#IKIGAl, Quesaco ?

Partons ensemble dans l’archipel d’Okinawa au sud du Japon. Là-bas se situe un village qui présente la plus forte concentration de centenaires au monde. L’hygiène de vie y est certes pour quelque chose, mais pas seulement !  Leur point commun ? Ils pratiquent tous le "Ikigai", une méthode basée sur la raison d'être et la joie de vivre.

Les habitants sont connus pour avoir trouvé leur Ikigai, leur raison d’être.

Ikigai est composé de 2 mots en japonais : « Iki« , #lavie, et « Kai » qui signifie littéralement “la réalisation de ce que l’on attend et espère“ ou pour le dire autrement le “sens de la vie, ce qui vaut la peine de se lever”. Tout un programme !

Mais VOUS, où en-êtes-vous avec votre Ikigai?

Question à priori anodine mais qui peut s’avérer essentielle !

D’autres questions font écho à cette question :

  1. Quel est le sens de ma vie ?
  2. Qu’est-ce qui m’anime ?
  3. Qu’est-ce que j’aime faire
  4. Quels sont mes talents ?
  5. Quelles sont les causes que je défends ?
  6. Qu’est-ce que j’apporte aux autres, ma contribution à la société ?
  7. … / …

Ne vous contentez pas de répondre aux questions, essayez de développer :

– Enfant, quel métier/activité imaginiez-vous exercer une fois adulte ?
– Qui est votre héro (vivant ou non, réel ou imaginaire) ?
– Qu’est-ce qui m’a apporté une réelle satisfaction cette semaine et pourquoi ? (Ne cherchez pas trop loin, c’est sans doute quelque chose de très simple)
– Qu’est-ce que vous faites tous les jours avec la plus grande facilité ? (Là encore, c’est une action simple)
– Quelle est la personne/cause/situation qui vous mobilise le plus ? (exemple « quand je vois… j’ai spontanément envie de venir en aide / résoudre / créer… »).
– Quelle est la cause que vous défendez ou que vous aimeriez défendre ?

Toutes les réponses sont ensuite à regarder en parallèle. Qu’est-ce qui émerge ? Y a-t-il déjà un sens commun qui se dessine en termes de : Profession, passion, mission, vocation ?

Ensuite, posez les questions suivantes à 3 à 5 proches de confiance. Ne commentez pas, accueillez sans jugement :

  • A ton avis, quels sont mes talents ?
  • En quoi me trouves-tu particulièrement compétent ?
  • Qu’est-ce que tu as trouvé remarquable dans mon parcours ?
  • Qu’est-ce qui te surprend (ou t’a surpris) positivement chez moi ?

Prenez des notes et n’essayez pas de tirer de conclusion après chaque entretien mais privilégiez une vision globale une fois tous les entretiens faits. Vous serez peut-être surpris de ce qui émerge de nouveau ?

L'Ikigai est la fusion de quatre éléments de votre vie, et se définit lorsque vous avez tiré au clair ces grands principes : profession, passion, mission et vocation.

En quoi êtes-vous doué(e) ? Qu'est-ce que vous aimez dans la vie ? Que pouvez-vous apporter au monde ? Qu'est-ce qui vous permet de gagner de l'argent ? Répondre à ces quatre questions, avec une bonne dose d'introspection, est le tremplin pour définir son Ikigai. Chaque réponse contribue à votre bonheur et vous permet de trouver la plénitude tant recherchée.

Pour ma part, au Cambodge dans la Province de SVAY RIENG, quand je vais chez moi au Village, je suis toujours étonné de voir ces anciens souriants, alertes et heureux de vivre malgré une vie simple et souvent sans le confort.

J’ai observé que moi-même en allant de plus en plus au village, je me sentais apaisé, moins angoissé voire heureux !

De mon point de vue, je vois trois raisons à cela :

  1. Une alimentation basée sur le riz, des légumes biologiques, des poissons sauvages, du thé, et l’absence de sucre y sont certainement pour quelque chose. Une meilleure digestion, pas de surcharge pondérale, et une mobilité décuplée
  2. Une vie en communauté, il y a toujours une présence transgénérationnelle, des sourires, des attentions, de l’activité, des partages de paroles, de nourritures, de regards qui vous nourrissent le cœur et l’âme. La solidarité est de mise et chacun peut compter sur l’autre. La notion de stress et d’angoisse est alors diminuée.
  3. Le calme. Notre maison se trouve au milieu des rizières où vous ne verrez aucun immeuble, n’entendrez aucun bruit de circulation seulement le rire des enfants et la nature qui s’exprime.

Comme vous l’aurez certainement compris, l’Ikigai est en somme, une sorte de quête personnelle afin de nous faire découvrir qui nous sommes vraiment, d’essayer de comprendre ce qui nous amine, de #booster notre vie et nous donne une délicieuse raison de nous lever le matin.

Les Japonais adoptent cet état d'esprit pour rester optimistes et positiver malgré les aléas parfois abrupts de la vie. Vous retrouverez ces points communs dans beaucoup d’endroits du monde mais plutôt en zone rurale.

Si vous avez plus de 55 ans, comme moi, vous avez sûrement connu cela en France il y a quelques années !

Mais on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche et il faut bien gagner sa vie et comment appliquer tout cela à sa propre réalité.

J’ai moi-même eu ce questionnement, ai expérimenté ce cheminement pour finalement trouver de multiples alternatives et réponses.

Chaque personne est UNIQUE donc chaque situation est UNIQUE !

Il existe pourtant une solution pour chacun.

Néanmoins un préalable s’avère indispensable : Faites votre IGIKAI en découvrant votre mission de vie.

  • Posez par écrit votre objectif impossible,
  • Faites la liste d’au moins 10 actions qui vous rapprochent de ce but.
  • Précisez le mode opératoire (quoi, comment, quand ?),
  • Précisez la deadline de ce projet,
  • Signez ce contrat avec vous-même,
  • Afficher ce contrat visible au quotidien.

Pour changer de vie il est indispensable de choisir des objectifs à première vue impossibles à réaliser pour se dépasser. Tout est possible ou presque mais ça se prépare. N’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort.

J’ai changé ma vie et aidé des personnes à changer la leur. Pourquoi pas vous ?

Si vous le souhaitez parlons-en ensemble.

Contactez-moi en me décrivant votre projet : http://pascaldionnet-immobilier.com/contact

Abonnez-vous à ma newsletter : http://pascaldionnet-immobilier.com/

Soyez prêt à vivre votre deuxième vie quand vous aurez pris conscience que vous en avez qu’une à vivre.

C’est le moment de savoir qui vous êtes et qui vous voulez ÊTRE !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article